ensavoirplus

En savoir plus vous permet de découvrir des informations supplémentaires sur le lycée professionnel privé Saint-Joseph de Gabarret, sur le BAC PRO SEN et sur l’univers du Numérique et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).

 

 

Extraits de conférences, d’interventions et d’entretiens au Lycée professionnel privé Saint-Joseph de Gabarret

 

Conférence de Nicolas Babin au Lycée Saint-Joseph

nbabin

"Il n'y a pas que des entreprises qui sont plantées aujourd'hui, vous vous êtes dans l'électronique: avec l'internet des objets qui arrive, vous êtes au centre de tout cela, vous avez les clés, vous êtes en train de dire non à la crise ! Tout est basé sur l'informatique, le web, l'électronique. Le coeur du problème, c'est le Numérique !
Avec ça, le champ des possibles est énorme !" lance M. Nicolas Babin aux lycéens de Gabarret.

 Jeudi 29 novembre, le lycée professionnel Saint-Joseph de Gabarret a eu l’honneur de recevoir pour une journée-conférence, M. Nicolas Babin, Directeur Général du Groupe Concours Mania/Actiplay :

Actiplay

Spécialiste français du jeu marketing en ligne, société bordelaise qui a reçu le jeudi 15 novembre 2012 le Prix NYSE Euronext, attribué aux entreprises cotées les plus performantes, ainsi que le 3èmePrix du Palmarès, qui récompense la croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise entre 2007 et 2011, de + 645,8% sur la période.

Rappel : M. Nicolas Babin a rejoint le groupe Sony en 1997 en tant que Directeur général Europe, en 2001, il a pris la direction européenne de Sony Entertainment Europe pour devenir, en 2004, le Directeur de la Communication pour Sony Europe où il a été responsable de toute la communication interne et externe des opérations de Sony en Europe (46 pays).

Nicolas BABIN - Biographie

La conférence de M. Nicolas Babin a porté sur son parcours exceptionnel dans l’univers de l’électronique spécialisée et grand public, sur la révolution numérique, sur les technologies innovantes, sur la robotique et particulièrement  sur un secteur en pleine expansion la Gamification : les jeux au service du Marketing, un secteur gagnant où Concours Mania/Actiplay, société bordelaise est non seulement le leader français, mais Concours Mania/Actiplay vient aussi d’entrer dans le Top 10 mondial des éditeurs de jeux sur Facebook.

En cette période économique morose, où tous les secteurs sont en crise, l’intervention de M. Nicolas Babin, Directeur Général de l'une des entreprises du Sud-Ouest, les plus innovantes et les plus performantes en France, a permis de proposer aux lycéens des pistes intéressantes en termes de débouchés et d’avenir dans les secteurs des nouvelles technologies numériques.

De l’avis de tous les lycéens et des professeurs du lycée professionnel Saint-Joseph, cette conférence a été extrêmement enrichissante de par la qualité des interventions et des conseils prodigués par ce grand spécialiste des technologies innovantes.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la formation proposée par le lycée professionnel Saint-Joseph de Gabarret  qui  forme des techniciens en maintenance électronique dans les Systèmes Électroniques Numériques (en Télécom. Réseaux, Audiovisuel multimédia, électronique industrielle embarquée, informatique…) Après le BAC pro SEN nos terminales poursuivent en IUT ou BTS Systèmes Electroniques, Administrateur de réseaux, Informatique de gestion…

Article paru dans le journal Sud-Ouest du Mercredi 12 Décembre

Article paru dans le journal Sud-Ouest du Mercredi 12 Décembre 2012

 
Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay

 

Sephora gamification

 

 

 

 

Message de Monsieur Nicolas BABIN aux lycéens !

nicolas-babin-neopost

Les lycéens se souviendront sans doute de Monsieur Nicolas BABIN, ancien Directeur Général du groupe Concours Mania/Actiplay en visite à Gabarret en novembre 2012 au Lycée professionnel privé Saint-Joseph pour une journée-conférence sur les technologies innovantes et la Gamification. Cet homme, non seulement novateur dans la révolution du numérique au service du marketing des enseignes industrielles et des hautes technologies mais aussi grand visionnaire, vient d'être nouvellement nommé Global Business Development Director au sein du Groupe international Neopost®. Une information de taille dont il a souhaité nous faire la primeur en s'adressant directement aux lycéens de Saint-Joseph actuellement intégrés au cycle Bac Pro SEN...

91616548 o

 

 

Monsieur Nicolas BABIN s'adresse aux lycéens de Saint-Joseph de Gabarret

Bonjour aux lycéens de Saint-Joseph et à leurs professeurs,

neopost-bioJe viens d’intégrer NEOPOST en tant que Directeur de l'activité de business développement au niveau mondial. Mon titre est Global Business Development Director. Mes missions sont d'acquérir des entreprises ou des nouvelles technologies et de gérer les partenariats au niveau mondial. NEOPOST est une entreprise internationale présente dans le monde entier soit en direct (avec des bureaux), soit par l'intermédiaire de partenaires. Je dois donc gérer au niveau mondial toutes les activités d'acquisition et de partenariats.

NEOPOST est une entreprise traditionnelle qui a besoin de prendre le virage du Numérique. Mon expérience leur apporte un savoir-faire pour inventer ou acheter les produits du futurs qui seront pourquoi pas des machines à affranchir en ligne, des solutions de dématérialisation de documents en ligne ou des services sur le Cloud d'envois de colis. Le secteur du numérique et du digital, au service de l'industrie, est un secteur porteur qui génère déjà de l'emploi.

Il faut savoir que NEOPOST consacre chaque année entre 4 % et 4,5 % de ses revenus à la Recherche et au Développement. 500 ingénieurs d’expertises et d’horizons différents exploitent les toutes dernières technologies pour continuer à améliorer la qualité et la performance des produits. Ils anticipent les nouveaux besoins des clients et travaillent sur les générations futures de systèmes, logiciels, infrastructures et réseaux liés à la gestion des documents et du courrier, des données et des flux logistiques. Nous exploitons les toutes dernières technologies pour améliorer constamment la qualité et la performance de notre gamme.

L’éventail des technologies maîtrisées par les équipes de R&D de NEOPOST est large et repose sur de multiples expertises :
  • Capture d’information via codes à barres, RFID, serveur vocal et EDI
  • Connectivité analogique, LAN ou GPRS
  • Électronique
  • Logiciels d’infrastructure et de réseau
  • Logiciels embarqués
  • Manipulation du papier
  • Mécanique de précision
  • Sécurité postale et cryptologie
  • Technologie d’impression
  • Traçabilité

babin-bio-2013En plus de ce nouveau poste, je reste membre des comités de direction de plusieurs entreprises dont (Tag Commander à Paris - leader français de la gestion des tags pour les campagnes de marketing en ligne, C2N à Bordeaux - outil d'aide à la décision pour le service public et para public, 10h11 - leader français de la visualisation du big data et je viens d’être nommé président de la GamFed dont le siège est à Londres.) Cette Fédération professionnelle Internationale de Gamification : GamFed (International Gamification Confederation) a pour vocation de promouvoir le marché de la Gamification, rassembler ses acteurs dans le monde et faciliter les échanges entre membres.

Comme je vous l’ai expliqué à Gabarret en novembre dernier, l’application des mécaniques du jeu à d’autres domaines, ce que l’on nomme la Gamification, ne cesse de se développer depuis 2008. Une industrie est née avec des métiers dans le Numérique, des applications spécifiques, et surtout, un potentiel considérable comme le montrent les prévisions. La création de GamFed s’inscrit dans cette dynamique et a pour objet de contribuer au rayonnement et à la structuration du marché ; GamFed offrira également des formations sur la Gamification et des portails qui permettront de rassembler les offres d’emplois sur ce marché très porteur.

Je garde toutes ces fonctions afin d'aider à promouvoir ces activités et afin de suivre, de très près, le milieu des hautes technologies et du Numérique qui évolue sans cesse.

Par le biais du blog du Lycée professionnel privé Saint-Joseph, j’en profite aussi pour féliciter les élèves et les professeurs de l’Ensemble scolaire Saint-Jean Bosco de Gabarret pour les excellents résultats au bac et au brevet des collèges en Juin 2013. J’ai été très impressionné par votre environnement de travail, lors de ma venue en Novembre 2012 et je pense qu’il aide à obtenir ces résultats. Bravo, bravo, bravo ! Pour moi la formation que vous suivez (Bac Pro SEN) est une formation des plus porteuses aujourd’hui, car elle permet de jumeler l'expérience technique et les stages au cours plus théorique. Cette formation vous donne la clé pour rentrer à l'université (BTS, DUT, Licence…) et obtenir certainement un emploi dans un secteur qui en génère beaucoup : le Numérique. Rappelez-vous ce que je vous disais l'an dernier, « vous avez votre destin entre vos mains et grâce à cette formation vous vous donner toutes les chances. »

Je vais essayer de revenir vous voir cette année. J'ai été réellement très impressionné par votre établissement et j'en parle très régulièrement autour de moi. Lorsque je viendrai, cela me permettra de rajouter un peu de contenu à ma présentation en vous expliquant comment les nouvelles technologies peuvent aider les grosses industries. Et là on est au cœur de tout (internet des objets avec des capteurs dans les colis pour savoir où ils sont et dans quel état.., le Cloud avec du service en ligne, des machines intelligentes - toujours connectées, etc....).

A bientôt !

Nicolas Babin, le 18 novembre 2013

 

Quelques photos et vidéos des interventions de Nicolas BABIN sur le net

Le 29 novembre 2012, le Lycée professionnel privé Saint-Joseph de Gabarret a eu l’immense plaisir de recevoir M. Babin pour une journée conférence :

Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012 Journée conférence de Nicolas BABIN, DG de ConcoursMania/Actiplay en novembre 2012

 

Le Jeudi 14 février 2013 Intervention de M. Babin au TechDays de Microsoft à Paris, les TechDays sont devenus l'événement Microsoft le plus important d'Europe. Thème de la conférence : comment digitaliser l'expérience du commerce de bout en bout : http://www.microsoft.com/france/mstechdays/programmes/2013/fiche-session.aspx?ID=2ab1fc7e-7513-401e-a617-870411fff454

91615328

91615889

91615995

Québec, 22 février 2013 – Intervention de M. Babin dans le cadre de la troisième édition de l'événement Web à Québec. Le Web à Québec est l’événement par et pour les gens de l’industrie du Web au Québec :

 

 

 

 

 

Entretien exclusif avec Monsieur Christian HOUEL

special-orientation-2014

Ingénieur en électronique, président de l’UIMM Aquitaine (Union des industries et métiers de la métallurgie : organisation professionnelle qui représente 2.500 entreprises industrielles ressortissantes regroupant 52.000 salariés), monsieur Christian HOUEL est gérant de la société Aquitaine Electronique, une entreprise de pointe basée à Serres-Castet dans la banlieue nord de Pau.

Aquitaine Electronique travaille avec tous les grands noms du secteur aéronautique civil et militaire : Thalès, Safran (Turbomeca), Dassault, Nexter ou Airbus. Des commandes en hausse lui ont permis de s’agrandir avec un nouvel atelier de 1 000 m2. Après plus de 30 ans d’existence, la société emploie aujourd’hui 130 personnes dont près d’un tiers d’ingénieurs et de techniciens.

Dans le cadre de l’option découverte professionnelle, les collégiens de Troisième du Collège privé Saint-Jean Bosco ont eu la chance de visiter l’entreprise, suivis par les lycéens de Terminale SEN du Lycée professionnel privé Saint-Joseph. C’est avec gentillesse et précision que monsieur Christian HOUEL a accepté de répondre aux questions des élèves dans un entretien exclusif pour le site, voici ses réponses.

Nous tenons à remercier l’entreprise Aquitaine Electronique pour la qualité de l’accueil dont nous avons bénéficié lors de ces deux visites, nous tenons à remercier nos guides madame Caroline MUREAU, monsieur Florent HOUEL et tout le personnel qui ont été particulièrement sympathiques, ouverts et patients. Et enfin un grand merci à monsieur Christian HOUEL pour avoir trouvé le temps de répondre à nos questions en ce début d’année chargé…Meilleurs vœux à tous !

thumb aquitaine-electronique-visite-avec-les-troisiemesVisite d'Aquitaine Electronique avec les Terminales Bac Pro SEN

 

Entretien exclusif avec M. Christian HOUEL pour le site de l’établissement

Bonjour M.HOUEL, pourriez-vous vous présenter à nos visiteurs (formation, parcours et responsabilité actuelle…)

christian-houel2J’ai commencé à travailler en 1973 comme technicien dans une société d’électronique à Paris et ensuite comme Ingénieur d’étude en Électronique via une formation interne. En 1985, j’ai quitté la région parisienne et pris les rênes de la Société Aquitaine Électronique dont je suis aujourd’hui le Gérant. En 1985, l’entreprise comptait 4 personnes et aujourd’hui, nous sommes 130 personnes.


Quelle est l’activité de votre société Aquitaine Électronique ? Comment se porte-t-elle ?

Aquitaine Électronique est composée de 2 entités opérationnelles complémentaires :

  • Aquitaine Electronique, activité principale composée de plus de 80 personnes, réunit tous les métiers de l’électronique embarquée. De l’étude à la réalisation, intégration des cartes électroniques, notre savoir-faire est en constante évolution et innovation. Sous cette même entité est réuni un bureau d’étude complet, un atelier de fabrication de cartes électroniques, un atelier filaire permettant d’intégrer les cartes dans un ensemble ou pour la fabrication des bancs d’essai et de tests, un département contrôle des cartes et des bancs, un atelier de fabrication et de réparation de Harnais électriques embarqués sur des turbines d’hélicoptères.

  • AEGIS - pour Aquitaine Electronique - Global Industrial Solutions, est une entité couplant un bureau d’études avec un atelier de fabrication à forte réactivité.

  • Cette entité regroupe une cinquantaine de personnes réunissant plusieurs métiers comme l’hydraulique, la mécanique, le process industriel, l’informatique industrielle et les automatismes qui permettent d’apporter des solutions globales à nos clients.


Selon vous, le secteur de l’Electronique en France est-il un secteur porteur en termes d’emplois pour les jeunes ?

L’Electronique en France a encore de belles perspectives devant elle en acceptant une remise en cause permanente et en développant l’innovation via la Recherche et le Développement, activité en forte croissance, nous permettant d’avoir une avance concurrentielle et différenciatrice face aux pays à bas coûts.


« Le numérique est l’industrie du futur et le futur de l’industrie en France », selon le Syntec, qu’en pensez-vous ?

Le numérique est indéniablement l’industrie du futur. Celle-ci ne peut exister qu’avec des composantes électroniques fortes permettant sans cesse de développer et créer de nouvelles perspectives. C’est pour cela que l’innovation doit être le fer de lance des industries Françaises.


Que pensez-vous du BAC pro SEN (Systèmes Electroniques Numériques) en termes de formation dans ce secteur?

Il s’agit d’un bon niveau de diplôme reconnu dans ce secteur pour les connaissances acquises à l’obtention de ce Bac Professionnel. Le BAC pro SEN vous permet d’avoir des notions dans de multiples métiers et ces notions acquises vous permettront par la suite de comprendre un interlocuteur technique d’un domaine d’activité différent de votre compétence première.


Que pensez-vous des stages en entreprise (22 semaines sur 3 ans en BAC Pro SEN) dans ce type de formation et pour ce secteur. Selon vous, les stages en entreprise sont-ils indispensables dans un cursus aujourd’hui en France et si oui pourquoi ?

Les stages sont indispensables pour appréhender au mieux le monde de l’entreprise et primordiaux pour choisir son orientation.

- Ils permettent :

  • Soit de se découvrir un réel engouement pour un métier,
  • Soit d’infirmer un choix d’orientation pour la suite.

Dans les 2 cas, c’est bénéfique.

- Il est important de varier ses stages pour :

  • Etoffer son carnet de connaissance indispensable à la vie professionnelle,
  • Acquérir de nouvelles compétences,
  • Connaître les univers de travail en fonction des entreprises et des secteurs d’activités.

Vous comprendrez de fait, que je suis très favorable aux stages en entreprise !


L’apprentissage de l’Anglais est-il important et que pensez-vous notamment de l’apprentissage du Chinois dans ce secteur ?

  • La pratique de l’anglais est un élément incontournable et non négociable. Nos clients sont présents dans le monde entier, les appels d’offre et les nomenclatures sont rédigés en anglais, la mondialisation est présente partout.

  • Aujourd’hui, un CV sans la pratique de l’anglais a peu de chance d’être retenu et bien souvent il est même demandé une troisième langue. Il faudrait commencer à l’enseigner dans les plus petites classes pour donner la chance à tous les élèves d’avoir un bon niveau dès la fin du collège.

  • Quant au chinois, il est vrai que les marchés d’aujourd’hui sont orientés vers l’Asie donc plus que le chinois, le chinois mandarin est devenu indispensable pour traiter des affaires avec certains pays. Cependant, même si le continent a encore de très belles années devant lui, il ne faut pas sous-estimer d’autres pays comme l’Inde par exemple ou les pays du nord de l’Afrique. Ce que nous entendons aujourd’hui sur la Chine est une réalité et cela va s’amplifier dans les prochaines années.

  • Le choix de la troisième langue peut donc être une langue parlée par le plus grand nombre de personnes : Chinois mandarin, Indien, Espagnol, Portugais, Arabe mais l’Anglais sera certainement la langue de référence et de communication entre les peuples.


Conseilleriez-vous aux lycéens de poursuivre leurs études après le BAC pro SEN et si oui, plutôt vers un BTS ou un vers un DUT ? Que pensez-vous des licences pro ?

christian-houel1Difficile de répondre à cette question car il faut prendre en compte tous les profils. Chacun est unique et certains ont besoin de périodes de terrain, d’autres doivent se rassurer avec la théorie. Chaque formation a ses avantages et ses inconvénients. Je pense néanmoins qu’aujourd’hui, pour avoir le choix, il faut poursuivre ses études et obtenir des diplômes permettant d’exercer plusieurs métiers dans un même secteur d’activité et une même entreprise. De plus, les formations apportent des visions et des approches différentes qui permettent de mieux appréhender le monde du travail et avoir une vision plus large des métiers pour permettre un bon début de carrière.


Quelles sont les compétences requises pour espérer décrocher un emploi dans votre société ?

Pour intégrer Aquitaine Electronique il faut avoir des qualités humaines, être passionné, investi, curieux et mobile. Nos besoins actuels sont orientés vers des fonctions techniques d’Ingénieurs, techniciens électroniciens BTS ou DUT, mesures physiques, traitement du signal, conception et développement de logiciels.

Mais, nous avons aussi besoin d’ opératrices et d’opérateurs en câblage de cartes et filaires, lorsque la motivation est présente nous « savons » former à de nouvelles technologies de façon à assurer un maximum de polyvalence ce qui reste un réel avantage pour la personne elle-même et un atout pour notre entreprise. Il ne faut bien sûr pas oublier la pratique de l’anglais qui est indispensable à tous les niveaux de postes.


Un dernier conseil, une dernière recommandation pour les lycéens en BAC pro SEN de Gabarret ?

Pour moi, l’électronique est et reste un métier d’avenir, tous les équipements quels qu’ils soient ont une électronique intégrée et embarquée. Pour s’en assurer, il suffit de se dire que demain, il y aura encore et toujours des besoins dans la gestion du « tout électrique » avion, voiture, train, centrale d’énergie, robotique, matériel informatique, domotique etc, etc…. et toute la gestion de ces équipements ne peut être réalisée qu’à partir de fonctions électroniques hardware et software.


M. Christian HOUEL, le 6 janvier 2014

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

sud-ouest-christian-houel

sud-ouest-aquitaine-electronique-oct-2013

Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique Aquitaine électronique

 

 

 

 

Le Lycée professionnel privé Saint-Joseph de Gabarret dans la presse

sud-ouest-au-coeur-de-la-technologie

sud-ouest-ere-du-numerique

sud-ouest-au-chevet-de-la-tnt

letudiant-filieres-anti-criseletudiant-article-directeur

sud-ouest-80-eleves-diplomes

sud-ouest-lyceens-decollent

sud-ouest-le-numerique-a-de-lavenir

 

 

 

 

Sélection de reportages très intéressants sur l’univers du Numérique

 

L’avenir appartient aux drones

Ces appareils sans pilote, Les drones, vont proliférer, « que ce soit le petit engin démontable qu’on peut mettre dans son sac-à-dos ou l’appareil de combat à puissance de frappe maximale », a résumé Doug Barrie, expert en aéronautique militaire de l’institut, en présentant le rapport lourd de 500 pages à Londres. Si jusqu’ici l’utilisation d’engins sans pilote a surtout été orientée vers des applications militaires, la vague drone gagne aujourd’hui le domaine civil. Voici un reportage sur le drone : la caméra embarquée dans les JT :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

En décembre dernier, le géant américain du commerce en ligne Amazon a marqué les esprits en annonçant qu’il projetait, dès 2015, d’utiliser des mini-drones pour livrer de petits colis. Des mini-drones, comme celui présenté par l'entreprise française Parrot au CES 2014 de Las Vegas (voir la vidéo ci-dessous) peuvent également servir à des fins de cartographie, de surveillance des pipelines, des lignes de chemin de fer ou à haute tension ou encore dans l’agriculture. « Les drones sont appelés au même développement que la téléphonie mobile. Chaque entreprise aura bientôt son service d’analyse en vol pour inspecter les infrastructures, surveiller une flotte ou gérer ses récoltes », prédit ainsi Frédéric Serre, le président de Delta Drone qui vient de racheter Hydrogeosphère, spécialiste des relevés topographiques en France. Preuve des multiples possibilités d’utilisation du drone, l’Agence européenne de Défense a été chargée d’un programme commun de recherche sur le développement du double usage, à la fois militaire et civil, de ces machines volantes.

 

 

CES 2014 : Les deux nouveaux drones de Parrot
Le Mini Drone et le Jumping Sumo viennent d’être présentés au Ces 2014 de Las Vegas par Parrot. Deux nouveaux jouets connectés qui plairont aussi bien aux petits qu’aux grands enfants. Ce nouveau quadricoptère est pratiquement semblable à son prédécesseur à l’exception de la taille puisqu’il est désormais en format mini. Le constructeur français a également rajouté des roues à cet appareil afin qu’il puisse rouler sur les murs et le plafond. Le Jumping Sumo est, quant à lui, un petit bolide terrestre muni d’une caméra sur son nez. Il se pilote également à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette. Sa particularité : se faufiler partout, faire la toupie mais aussi faire des bonds d’environ 80 cm. Ces deux nouveaux joujoux devraient arriver en France en 2014.
Voici une vidéo test des deux nouveaux drones de Parrot au CES 2014 de Las Vegas :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Au lycée professionnel privé Saint-Joseph, les lycéens peuvent se familiariser avec l’utilisation des drones. Les lycéens de Gabarret utilisent un drone Parrot quadricoptère Ar Drone 2.0 dont voici la photo :
drone-parrot
Ce petit bijou de nouvelle technologie, permet aux lycéens de Gabarret de comprendre le système embarqué dans l’engin volant, de le paramétrer sur le réseau WI-FI, d’utiliser la caméra HD embarquée en la contrôlant depuis une tablette ou un smartphone. Avant de passer, bientôt, sur un drone plus imposant... (voir la séquence pilotage de drone à Gabarret dans la vidéo « En cours en Bac PRO SEN »).

 

 

Les futures Cités Numérique en France

Avant le "quartier numérique" de Paris (25 000m² de la halle Freyssinet, dans le 13e arrondissement, vont accueillir jusqu’à 1000 jeunes entreprises), 15 quartiers numériques sont prévus en France, voici quelques exemples de futures villes numériques qui ont déjà commencé leur révolution numérique.
À Lille, le site Euratechnologies commence à prendre de l'allure. Inauguré en 2009, le temple du numérique lillois (40 millions d'euros d'investissement) regroupe un incubateur, qui a déjà donné naissance à une soixantaine d'entreprises – comme Adictiz et ses jeux sur réseaux sociaux et mobiles (Paf le chien) –, un accélérateur, un auditorium high-tech de 300 places, un studio numérique sécurisé, ou encore une salle de téléprésence. Sont déjà installés sur le site Euratechnologies de Lille, la société française de services informatiques Capgemini, les géants américains Microsoft et Cisco, l'Indien Tata, le vendeur de vêtements en ligne britannique Asos et maintenant IBM : Lille semble avoir gagné son pari numérique en regroupant 130 entreprises et 80 métiers des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). A terme, le site ambitionne d'accueillir d'ici à cinq ans 450 entreprises et 5 000 salariés. Une révolution numérique engagée à travers le lancement à venir d'un Campus de l'innovation. En attendant, l'université de Stanford (Californie) diplômait, vendredi 21 juin, à Lille 150 Nordistes, grâce à un partenariat mis en place avec Euratechnologies.
Voici le reportage de France 2 sur Euratechnologies, la « CH’TILICON VALLEY » de Lille :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

À Bordeaux, Le 9 décembre 2013, l’acte d’achat a été signé entre Bordeaux Euratlantique et Poste Immo, pour le centre de tri à Bègles, Boulevard Jean Jacques Bosc. Cette signature intervient dans le cadre d’un partenariat avec la Communauté Urbaine de Bordeaux, le Conseil Régional d’Aquitaine et la ville de Bègles en vue de la transformation de cet ancien centre de tri en Cité Numérique , 25 000 m2 de concentré de technologie d’ici 2016 !. La future Cité Numérique de Bordeaux a vocation à devenir un pôle d’excellence économique et culturelle fondé sur les usages numériques et a l’ambition de devenir le phare aquitain du numérique. Elle accueillera une offre complète de locaux et de services pour les entreprises, les écoles supérieures, les demandeurs d’emplois et les habitants (des locaux tertiaires, un incubateur, une pépinière, un hôtel d’entreprises, un espace de coworking, un centre de ressources…).

Bordeaux Euratlantique a un rôle d’ensemblier. "Il y a beaucoup d’initiatives de la municipalité [bordelaise], avec des élus très sensibilisés", explique Mathieu Llorens. "Nous avons notamment des projets d’espaces numériques, des investissements importants dans les infrastructures techniques, avec plusieurs centres de données en projets", poursuit le président d’AT Internet, leader européen des statistiques de visite, qui emploie cent personnes à Bordeaux. Le 2 octobre, le NODE a ouvert à Bordeaux, en plein cœur du centre historique UNESCO de Bordeaux. Espace de coworking, le Node est également un lieu dédié à l’innovation numérique, culturelle et sociale. Co-construit avec tous les acteurs du territoire et animé par l’association AQUINUM (regroupant tous les professionnels du numérique aquitains), le NODE incarne l’identité numérique bordelaise. Structure hybride à la fois connecteur, incubateur et accélérateur, il souhaite être le lieu de référence, le centre de ressources et d’émergence de projets ou d’initiatives numériques de Bordeaux.

 aquinum

 

 

Le 26 Mars 2013, le lycée professionnel privé Saint-Joseph a été invité à passer une journée à Bordeaux lors de la Semaine Digitale : Bordeaux ville numérique. Une mine d’infos et de contacts !

 

 

Les lycéens découvrent la ville du futur !

Accompagnés par leurs professeurs de NTIC (M.Barlaud, M.Rigal et M.Marguerat) dans le cadre de la 3e Semaine digitale à Bordeaux, les lycéens ont découvert à Bordeaux comment le numérique change nos vies.

86372525 o

A Bordeaux, éducation, culture, loisirs, économie, transports, énergie : tous ces thèmes ont été abordés sous forme d’expériences, de conférences ou d’ateliers participatifs.

86373192 o

86372554 o

Des entreprises et laboratoires universitaires locaux ont  présenté leurs dernières recherches. Ici, on vous explique le rôle des jeux vidéo (M. Nicolas Babin Directeur Général de Actiplay/Concoursmania, qui est venu faire une journée conférence dans notre lycée le jeudi 29 novembre 2012, a d’ailleurs participé à une conférence à l’Hôtel de ville de Bordeaux sur la Gamification le 27 mars)

86372657 o

Içi on vous explique comment le robot Nao peut faciliter l’aide à la personne ou par quelle magie une imprimante peut désormais fabriquer des objets.

Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D Les lycéens de St-Joseph testent une imprimante 3D
  • Plus intelligente la ville numérique ?

Les nouvelles technologies sont partout dans la ville. On peut aujourd’hui voir en temps réel le trafic, améliorer les performances énergétiques de son logement grâce à des compteurs intelligents, travailler, apprendre, se faire soigner à distance, participer à la vie citoyenne grâce à des outils numériques, payer des services et achats avec son téléphone.

Les nouvelles technologies Les nouvelles technologies Les nouvelles technologies Les nouvelles technologies

Ces manières de vivre la ville ont engendré de nouveaux défis industriels mais aussi de nouveaux rapports humains. La ville numérique est-elle plus intelligente ? Quelles sont ses contradictions ?  

Les lycéens de Gabarret spécialisés dans le Numérique avec le BAC Pro SEN ont adoré cette journée à Bordeaux lors de la semaine digitale.


86373535 o

 

 

 

 

Sélection d’ouvrages très intéressants sur l’univers du Numérique

capital-la-revolution-numerique

Née il y a quarante ans avec l’invention du microprocesseur, l’ère du numérique a transformé nos habitudes de travail, notre façon de consommer et nos distractions. Mais ce n’est qu’un début. Le «cloud computing», les e-books, la presse électronique, l’e-éducation et l’e-santé vont encore bouleverser notre vie. Ce hors-série de Capital vous invite à découvrir les enjeux scientifiques, économiques et culturels d’une aventure à laquelle nous participons tous.

 

 

philosophie-magazine

Pourquoi nous n’apprendrons plus comme avant ? La révolution numérique n’est plus un slogan. Chaque jour, nous naviguons un peu plus, délaissons l’imprimé pour l’écran, stockons nos connaissances, vérifions sur Internet ce que nous dit un interlocuteur… ou un enseignant. Comment apprendre, lire, nous souvenir, transmettre, emportés par ce flux que nous maîtrisons encore mal ? Le danger de perdre la concentration et la mémoire, de négliger l’étude, de ne plus pouvoir enseigner, est réel. Mais le basculement de Gutenberg à Google porte aussi en lui l’espoir d’un esprit enfin libre – puisque des machines s’occupent de l’intendance – de se consacrer à l’essentiel : la pensée créatrice. Comme en son temps l’imprimerie, il n’est pas impossible qu’Internet fasse éclore un nouvel humanisme.

 

 

 nouvel-observateur

Où trouver une bonne formation pour les nouveaux métiers du numérique en 2014 ? C'est le type de questions que les futurs bacheliers se posent, au moment où le site admission postbac s'apprête à ouvrir. Ils trouveront leur réponse dans le numéro spécial du Nouvel Observateur. Unique en son genre, ce guide du Nouvel Observateur est un banc d'essai sans tabou ni partis pris de l'ensemble des filières de l'enseignement supérieur. De bac + 2 à bac + 8, il met sur le grill toutes les formations, loin des discours convenus ou publicitaires, pour révéler leurs vraies performances, notamment en matière d'accès à l'emploi pour les jeunes diplômés. C'est sans doute un des meilleurs outils pour connaître les filières de l'enseignement supérieur, le niveau requis pour y entrer, les matières enseignées, les débouchés à la sortie. Vous y apprendrez par exemple qu'un bon DUT ou un bon BTS vaut parfois mieux qu'un mauvais master.

 

 

300-metiers-pour-votre-avenir

Pour chasser les points d'interrogation qui s'invitent en force dans les esprits à l'heure des si cruciaux choix d'orientation, le guide « 300 métiers pour votre avenir » sera votre meilleur allié. Comme l'an passé, la rédaction l'a conçu pour permettre à tous, étudiants et parents, de se repérer dans le dédale des filières, dans le puits sans fond des formations et dans la jungle des métiers. Une jungle d'autant plus difficile à appréhender que les nouvelles professions en 2014 poussent comme des champignons et que, par voie de conséquence, de nouvelles formations voient le jour avec la régularité d'un métronome.

 

 

poucette

Depuis un an, le petit livre de M. Serres, Petite poucette, fait partie des essais les plus vendus en librairie et les plus relayés dans les medias, où son auteur est très régulièrement invité. Dans cet opuscule, issu d’un discours prononcé à l’Académie française, Serres porte un regard résolument optimiste sur le monde numérique et sur les nouvelles générations qui le portent – les petit(e)s poucet(te)s du titre -, promises selon l’auteur à une libération sans précédent, cognitive et politique, grâce aux vertus d’un monde numérisé et librement connecté.

 

Rejoignez-nous sur Facebook